Ne pas perdre une verrière de bidule

Et oui, sur ces modèles à moteur essence 2 temps, tout vibre, et les systèmes de visseries sont soumis à rude épreuve. C’est comme ça qu’on peut perdre la verrière en vol, et, plus embêtant, une aile (voir articles précédents).

Mais heureusement, Gégé a plus d’un tour dans son sac, et a imaginé une solution très élégante, basée sur le principe suivant :

  • un verrou commandé par un servo
  • un mixage entre l’allumage électronique du moteur (le kill switch) et ce verrou de verrière.

Je vous laisse découvrir la solution en regardant ces quelques photos fournies par Gégé.

 

 

 

Le « doigt » solidaire du baquet de verrière

Le servo qui porte la pièce de verrouillage, ici en position ouverte

Hop, c’est verrouillé, la verrière ne peut plus s’en aller vivre sa vie dans les cieux.

By |2017-05-15T17:59:52+00:00mars 11th, 2017|Pratique, Remorquage, Trucs et astuces|0 Comments

Leave A Comment

Catégories

Étiquettes